Critiques jeux vidéo

Ça vaut quoi ? Neo The World Ends With You

Neo The World Ends With You est arrivé sur Nintendo Switch, Playstation 4 et PC. Aujourd’hui, je vais vous donner mon ressenti, premier avis sur le jeu. « Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 4, mise à disposition par Square Enix»

Cette petite brève est un ressenti, je vous donne mes impressions sur la version finale du jeu. Ce n’est pas un test, pas de spoils, pas de notes, mon opinion tout simplement.

Description officielle :

La suite tant attendue de The World Ends with You est enfin là !

Rindo réalise que sa vie ne tient qu’à un fil lorsqu’il est obligé de participer au fameux « Jeu des Reapers ».

Personne ne sait comment toute cette histoire va se terminer… à part vous ! Mettez vos compétences psychiques à l’épreuve dans cette bataille pour la survie dans les rues hautes en couleur de Shibuya.

Le tout premier jeu de la série, The World Ends With You est sorti en 2008 en Europe, en exclusivité sur Nintendo DS, ce fut une agréable surprise à sa sortie et fut réédité par la suite sur Android, mais surtout sur Nintendo Switch en 2018. Aujourd’hui, je vais vous donner mon premier ressenti sur sa suite qui vient de sortir, Neo The World Ends With You dans sa version Playstation 4, également disponible sur Nintendo Switch et PC via Steam.

C’est simple Neo TWEWY est carrément la suite du premier opus, il reprend le même principe tout en le modernisant. C’est un jeu dans le jeu, vous allez être projeté dans l’univers, il se déroule sous 7 jours. Chaque jour, vous avez des missions à faire et un boss à la fin de la journée. Gros changement, les Reapers, l’organisation du jeu à décidé de fournir des badges à tout le monde, cette fois-ci, ce n’est plus des duos de joueurs mais des équipes.

Vous allez diriger une équipe composée de Rindo, de son ami Fret et on retrouvera Minamimoto qui était déjà présent dans le jeu original. Le jeu se lance rapidement, il va vous falloir bien rentrer dans l’univers et maximiser au mieux vos missions afin de gagner en expérience au plus vite, car l’équipe qui aura le plus de point à la fin de la semaine aura droit à faire un vœu.

Pour vous faire une idée du début du jeu, voici du gameplay mis sur la chaîne Youtube.

Alors qui dit suite, dit aussi quelques nouveautés et voyons voir ce qu’il apporte par rapport au premier épisode.

Chaque personnage a dorénavant des pouvoirs qui leur sont propres, ces pouvoirs seront a déclencher trop peu souvent, je trouve, ils servent surtout de prétexte pour faire avancer l’histoire.

L’autre nouveauté bienvenue est le lien entre les personnages « connexions sociales ». Tout cela s’améliore en faisant des missions principales et secondaires, vous allez des points qui vont renforcer le lien d’amitié de nos héros. Ces points servent aussi à acheter dans une boutique des fonctionnalités supplémentaires comme le mode difficile du jeu ou encore de nouveaux objets.

La grosse amélioration est le système de combat, revu et corrigé, chaque badge « pouvoir » est associé à un bouton de la manette, cela peut être la croix, le triangle et L2, R1… Vous avez aussi la possibilité de diriger vos personnages, de choisir votre cible avec le stick droit et d’esquiver les attaques avec le rond. Un gameplay bienvenu tant le portage Switch du premier opus était assez catastrophique de ce point-là. On n’oublie pas qu’il était sorti sur Nintendo DS à l’époque et utilisait la feature de l’écran tactile.

Pour finir, le jeu est très joli, un beau Cel Shading, le character design est réalisé par Tetsuya Nomura. Cependant pas mal de dialogues, vous avez le choix de choisir les voix anglaises ou japonaises, mais il est sous-titré en français et ça, c’est cool tant il y a pas mal de dialogues pour l’histoire. Un très bon point.

Le jeu se pare également d’une bande-son très qualitative, pas mal de reprises du premier opus, une OST très dynamique, punchy et le job est carrément fait sur ce point-là sauf que la musique se coupe et reprend du début dès que l’on revient d’un menu, pas de fondu, quel dommage. Je chipote, mais c’est à signaler et ça casse un peu le rythme.

Pour conclure, ce Neo The World Ends With You est très bon, mieux que le premier, je trouve, un gameplay revu et corrigé et cela change tout dans l’approche des combats. Une histoire prenante en plein cœur de Shibuya, mais pas que… La ville est toujours découpée en petit quartier, dommage qu’il y est un temps de chargement à chaque fois. L’univers quant à lui, toujours excellent, c’est un plaisir d’y retourner. Un très bon jeu que je vous conseille sans hésiter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s