Critiques jeux vidéo

Ça vaut quoi ? Lost Judgment

Lost Judgment est arrivé sur Playstation 4|5, Xbox One et Xbox Series X|S. Aujourd’hui, je vais vous donner mon ressenti sur le jeu. « Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 5, mise à disposition par Koch Media»

Cette petite brève est un ressenti, je vous donne mes impressions sur la version finale du jeu. Ce n’est pas un test, pas de spoils, pas de notes, mon opinion tout simplement.

Arrivé en 2019, Judgment ou Judge Eyes au Japon, à suscité l’intérêt de bon nombre de joueurs. Le jeu est en fait un spin off de la saga Yakuza, mais dans cette nouvelle série, c’est l’aspect enquête qui prédomine et cela s’avère ultra réussi. Cette suite, est-elle à la hauteur du premier opus ? Je vous dis ce que j’en pense de suite.

Description officielle :

Décembre 2021, tribunal du district de Tokyo. Akihiro Ehara est accusé d’avoir agressé une femme à bord d’un train bondé. Une vidéo amateur de l’individu essayant de prendre la fuite avant d’être appréhendé fait la une des médias. L’opinion publique est bouleversée et demande à ce que justice soit rendue.

«  »Il y a trois jours, un corps a dû être retrouvé dans un bâtiment abandonné de Yokohama. Avez-vous réussi à l’identifier ? » » demande-t-il, semant la confusion dans la salle d’audience.

Ehara n’étant pas jugé pour meurtre, son avocate, Saori Shirosaki, comprend que des éléments clés de l’affaire ont été négligés. Elle contacte le détective Takayuki Yagami afin qu’une nouvelle enquête soit menée.

Comment Ehara aurait-il pu commettre deux crimes au même moment ? L’agression sexuelle a-t-elle servi d’alibi ? Ehara a-t-il piégé l’ensemble du système judiciaire ? Alors que Yagami poursuit son investigation et que de plus en plus de victimes refont surface, une question l’obsède : doit-il défendre la loi ou rendre justice ?

La frontière entre le bien et le mal est beaucoup plus fine qu’il n’y paraît…

La continuité

Lost Judgment, cela ne vous surprendra pas est vraiment dans la continuité du premier épisode, on retrouvera les mêmes personnages, les mêmes mécanismes et déroulement, plus ou moins et de l’action simple mêlé à de l’enquête.

Cette nouvelle licence est toujours dans la continuité de l’autre série phare, Yakuza, et Lost Judgment n’en déroge pas, ces deux séries restent liées, plus ou moins, et cet épisode se passe chronologiquement quelques mois après la fin de Yakuza : Like A Dragon. Et c’est à peu près tout, le lien entre les deux séries s’arrête là, et de mon côté, c’est bien aussi, il faut que cette nouvelle licence prenne son envol. Les liens se font au niveau des dates et du lieu, Kamurocho et de quelques détails par-ci par-là.

Lost Judgment va encore très loin au niveau de l’intrigue, cette fois, c’est au harcèlement scolaire qu’il se colle, l’enquête de Yagami va vous réserver bien des surprise, très prenante et est clairement dans les temps actuels, une enquête sombre qui dépasse l’aspect japonais, c’est mondial et pas de barrières culturelles ici, le sujet est traité de main de maître par les équipes du studio Ryu Ga Gotoku.

Le jeu garde aussi malgré ça, un ton qui peut aller à l’humour, cela nous permet de souffler tant cette enquête est difficile. Il fait ça admirablement bien.

Limité techniquement ?

Oui, le Dragon Engine atteint ses limites par moment, le jeu souffre de pas mal d’aliasing, mais l’immersion reste irréprochable. Kamurocho et les autres zones sont fidèlement représentatifs du Japon et on s’y croirait. Les quartiers sont représentés à l’échelle 1:1.

Oui, le moteur souffre, mais les équipes ont su faire de cette suite, un jeu cohérent graphiquement, la performance des acteurs est toujours aussi hallucinante, les doubleurs sont toujours au top vous permettant de vous immerger au mieux dans votre périple.

Le jeu intègre les doublages japonais « à prendre absolument » et les doublages anglais. Le jeu est également sous-titré en français.

Durée de vie irréprochable !

On connaît le studio à travers le jeu, chaque jeu qu’ils nous sortent dispose d’une durée de vie colossale, et ce Lost Judgment ne déroge pas à la règle. Pour l’histoire principale, il vous faudra compter pas moins de 50 heures, à travers cinématiques, gameplay punchy, d’ailleurs les combats sont encore mieux gérés et les différentes options de gameplay pour les enquêtes.

Comme les jeux Yakuza, vous avez une pléiade de missions annexes, de personnages à découvrir et d’autres secrets à découvrir lors de vos déplacements au cœur de Kamurocho, Isezaki et Ljincho.

Ne vous inquiétez pas de ce côté-là, vous n’êtes pas prêt de lâcher la manette. Le jeu est fait de la sorte que vous ne vous ennuyez jamais, c’est vite addictif !

Conclusion !

Je ne vais pas m’étaler plus, je vous laisserai découvrir, mais Lost Judgment est un grand jeu, il fait encore mieux que le premier opus. L’histoire casse les codes, le quatrième mur par moment, plein de rebondissements et oui le jeu sait être sombre, mais sait aussi changer de style, l’humour reste présent et cela détend vraiment entre deux missions.

Un jeu à faire absolument, je vous conseille malgré tout de faire le premier avant, même si le jeu sera, vous prendre par la main de temps en temps.

Une valeur sûre, foncez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s