Mon avis sur Ikai

Read Time:2 Minute, 20 Second

Ikai est arrivé sur Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series, Playstation 4 et Playstation 5. Aujourd’hui, je vais vous donner mon ressenti sur le jeu.

« Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 5 mise à disposition par PM Studios»

Cette toute petite brève est un ressenti, je vous donne mes impressions sur la version définitive du jeu. Ce n’est pas un test, pas de spoils, pas de notes, mon opinion tout simplement.

Synopsis :

Ikai est un jeu d’horreur psychologique à la première personne inspiré du folklore japonais. Découvrez l’horreur face aux yōkai typiques et plongez dans les superstitions du passé grâce à l’exploration et à une histoire unique. Ikai incarne l’horreur psychologique classique avec un personnage principal sans défense incapable d’attaquer les créatures diaboliques. Le jeu explore toutefois un sentiment d’horreur inédit en obligeant le joueur à faire directement face aux menaces sans pouvoir fuir ni attaquer.

Petit indé psychologique !

Ikai, jeu d’horreur psychologique, vous met dans la peau d’une jeune fille qui va soudainement devoir survivre aux différents monstres et yokaïs dans un Japon traditionnel. Naoko est une prêtresse vivant dans un sanctuaire avec son oncle et l’aide aux tâches quotidiennes.

Lors qu’elle décide d’aller à la rivière, laver le linge, Naoko est assommée et se réveille seule, entourée d’un bol rempli de sang. Vous allez devoir survivre, apaiser les Yokaïs et le tout sans arme.

Le jeu est rempli de frissons, vous allez avoir des jumpsscares, l’ambiance est incroyable au casque, et la réalisation est vraiment très bonne sur Playstation 5, attention à la version Nintendo Switch, négligée malheureusement et cela casse un peu l’immersion.

Dans le jeu, vous allez arpenter divers endroits, de sanctuaires à des forêts, en passant par des sous-terrains, le tout en y allant tout doucement, Naoko est en Geta « Sabot traditionnel en bois », elle peut courir, mais… vous irez le plus souvent tout doucement, les frissons vous guettent tout au long du jeu. Le soft à également des petites énigmes, des puzzles à résoudre.

Le jeu, est court, trop court, on en redemande, comptez 5 heures pour en voir le bout, voire un peu plus si vous décidez de chercher tous les objets pour compléter le jeu à 100%.

Voici mon gameplay sur Playstation 5

Conclusion

Ikai, petit jeu indépendant japonais mérite que l’on s’y attarde, il coûte 14,99€ et arrive au mois de mai en version boîte. L’ambiance est superbe, privilégiez les autres versions que la Nintendo Switch, l’ayant vu tourner, le charme et l’immersion n’est plus la même. Sur Playstation 5, c’est vraiment propre et angoissant. Un jeu à faire si vous aimez le Japon féodal et les jeux d’horreur psychologiques.

Toutes les dernières informations jeux vidéo sont ici !

About Post Author

Nihotaku

Fan de jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans et ma toute première console, la Nintendo Nes. J'ai parcouru toutes les générations depuis, joueurs avant tout, quelle que soit la machine. Fan du Japon et de sa culture, je vous en parle sur ce site.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Previous post La conférence Xbox & Bethesda Showcase sera le 12 juin
Next post Nintendo Switch Sports : trailer de lancement
%d blogueurs aiment cette page :