Mon avis sur Disgaea 6 Complete

Read Time:4 Minute, 37 Second

Aujourd’hui on part sur Disgaea 6 Complete dans sa version Playstation 5. Petite mise à jour de mon test de l’épisode 6 avec les ajouts apportés par cette version Complete. Version Playstation 5, mise à disposition par Koch Media»

Quels ajouts pour Disgaea 6 Complete ?

Souvenez-vous, Disgaea 6 était sorti sur Nintendo Switch et Playstation 4 « uniquement au Japon » avec trois modes de qualité graphique : performance, graphique et équilibré, mais cela n’était pas suffisant, j’en parlais juste en dessous, le jeu était en aucun cas stable.

Est-ce réglé sur Playstation 5 ? Oui, enfin et c’est carrément plus agréable en jeu. Sur Playstation 5 on a droit aux modes performance et graphisme, tournant les deux en 4K et pratiquement à 60FPS constant. Il y a cependant quelques chutes en mode graphisme, mais c’est bien le jour et la nuit avec le lancement des versions Nintendo Switch et Playstation 4.

Cette nouvelle version apporte également tous les DLC sortis à ce jour, ainsi que tous les personnages disponibles et cosmétiques en jeu.

Donc, oui, je vous conseille cette nouvelle itération du jeu, plus complète, mais surtout beaucoup moins de soucis techniques. Le jeu en lui-même, j’ai été déçu à sa sortie et mon avis ne bouge pas pour le moment. La nouvelle patte artistique me rebute un peu.

Plus de détails dans mon article de la version Nintendo Switch juste en dessous.

Toujours au top ?

Disgaea, une saga très particulière, un tactical RPG bien à part et qui a su fédérer une belle communauté au fur et à mesure de la sortie des épisodes depuis le premier sur Playstation 2.

Aujourd’hui, on va parler de Disgaea 6, sorti le 29 juin sur Nintendo Switch en exclusivité. Ne vous inquiétez pas, je ne spoilerai pas le scénario, on ne l’abordera pas en détail. On va surtout parler des apports de ce nouvel épisode et de mon ressenti global manette en main, il y a de quoi dire !

Disgaea 6 : Defiance of Destiny vous met dans la peau de Zed. Un héros zombie qui veut tuer un grand méchant nommé le Death-Tructor Divin. A travers cette histoire, vous en apprendrez plus sur votre héros et ses convictions à travers les personnages qui vous accompagneront. Mais comme d’habitude, vos compagnons sont aussi bien mis en avant dans le scénario.

Pour vous faire une petite idée du scénario de départ, voici les 20 premières minutes du jeu.

Parlons graphismes, le jeu abandonne sa 2D emblématique et cela ne fera pas plaisir à tout le monde. On passe sur des personnages en 3D, dans le style chibi et il faut s’y faire. Pour les gros joueurs de la saga, cela choquera certainement au premier abord. Vu qu’ils ont refait visuellement les personnages, le jeu souffre de la comparaison avec ces ainés. Il y a beaucoup moins de personnages et ça pour moi, c’est un vrai défaut, si tu changes tout, autant faire les choses à fond. Par contre, tout le reste au global est très proche de ce que l’on connaît au niveau visuel.

Niveau visuel, on a trois modes de qualité graphique, nommés performance, graphique et équilibré. Malheureusement, en aucun cas le jeu est stable dans son framerate et c’est bien un défaut à l’heure actuelle.

Niveau gameplay, c’est identique ! Le jeu reste un tactical au tour par tour, Les géo-symboles sont toujours présents, mais on notera la disparition du Magichange. Celle-ci vous permettez de gagner des statistiques pour vos compagnons. Le contenu et le gameplay du jeu est beaucoup plus simplifié. Il est moins tactique et à moins de puzzle inhérent à la saga. Il y a surtout l’apparition d’un mode… auto battle à l’instar d’un jeu mobile.

Ce mode automatique, n’est pas obligatoire, mais ils ont fait en sorte que l’on y vienne régulièrement. Le jeu est plus lent qu’avant, le rythme moins soutenu, ils sont très malins pour faire en sorte qu’on l’utilise. Mais ce n’est pas tout, vous allez pouvoir accélérer les combats aussi en x2, x4, x8 et x16 et si vous mettez tout en automatique, vous imaginez le résultat. A vous de voir maintenant, mais le jeu est beaucoup plus simplifié… Et du coup, la durée de vie est plus courte qu’avant.

Je ne vais pas m’étaler plus, mais vous allez vous dire aussi, la durée d’un Disgaea est aussi le fait de pouvoir monter ses personnages, oui en effet et ça reste un plus, mais… les personnages deviennent vite surpuissants et vous allez rouler sur vos adversaires rapidement.

Bon, vous avez compris que je suis assez déçu sur l’aspect gameplay, à vouloir tout simplifier, on se retrouve devant un Disgaea, pas dénué d’intérêts, mais beaucoup plus court, beaucoup plus simple et moins de contenus. Le farm de personnages n’aidera pas non plus, le jeu ne propose pas énormément de challenges une fois vos héros bien augmentés.

Conclusion

Pour conclure, Disgaea 6 est une déception dans sa globalité par rapport aux autres jeux de la saga. Il reste cependant sympa à découvrir. L’histoire est sympa et les personnages aussi, l’aspect gameplay et le contenu est la grosse déception, le jeu est trop simplifié, l’aspect jeu mobile ressort trop.

L’univers Disgaea est toujours là et devrait tenir en haleine les fans quelque temps… Mais au final, ils préfèreront revenir sur les anciens opus après l’avoir terminé. La replay value de cet épisode en prend réellement un coup.

Toutes les dernières informations jeux vidéo sont ici !

About Post Author

Nihotaku

Fan de jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans et ma toute première console, la Nintendo Nes. J'ai parcouru toutes les générations depuis, joueurs avant tout, quelle que soit la machine. Fan du Japon et de sa culture, je vous en parle sur ce site.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Previous post Bayonetta 3 : trailer, date de sortie + collector
Next post Mon avis sur Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s Revenge
%d blogueurs aiment cette page :