Ça vaut quoi ? Blue Reflection Second Light

Read Time:4 Minute, 19 Second

Blue Reflection : Second Light est arrivé sur Playstation 4 et Nintendo Switch. Aujourd’hui, je vais vous donner mon ressenti sur le jeu. « Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 4, mise à disposition par Koch Media»

Cette petite brève est un ressenti, je vous donne mes impressions sur la version définitive du jeu. Ce n’est pas un test, pas de spoils, pas de notes, mon opinion tout simplement. J’avais promis d’en parler, mon article est là, certes, en retard dû au problème du site et de la restructuration de celui-ci. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais.

Blue Reflection : Second Light est comme son nom l’indique le second épisode de la saga. J’avais beaucoup apprécié le premier opus sur Playstation 4 et j’attendais énormément de cette suite. Qu’en est-il réellement de la nouvelle production de Gust ? Voici mon ressenti global sur le titre.

Description officielle :

Sous un ciel bleu perçant, entourée d’une eau cristalline, Ao Hoshizaki regardait le paysage estival tandis que le soleil lui brûlait la peau.

Elle avait l’impression d’avoir été abandonnée dans un monde qui lui était parfaitement inconnu.

Dans une école à la dérive, non loin, vivaient trois filles ayant perdu la mémoire.

Elles ne se souvenaient que d’une seule chose : leur nom.

Ao, en proie à la confusion, commença à mener une étrange vie en communauté avec ces filles, alors qu’elles cherchaient comment retourner dans leur monde d’origine.

Un jour, dans ce monde où l’école n’était entourée que d’eau, un chemin menant à un nouveau paysage apparut soudainement.

Au bout de ce chemin se trouvait un endroit mystérieux, où des choses familières existaient inexplicablement.

Afin de comprendre la situation, les filles décidèrent de s’y aventurer, mais dès qu’elles firent leurs premiers pas, elles tombèrent sur un monstre qu’elles n’avaient jamais vu auparavant.

Alors qu’elles pensaient la situation désespérée, les filles obtinrent un pouvoir mystérieux.

Dans un monde où l’été semble éternel, de jeunes filles ont perdu leurs souvenirs.

Qu’obtiendront-elles en résolvant le mystère ?

L'amitié au coeur de l'histoire

Blue Reflection, immersion au cœur d’un manga ? Oui, il reprend les codes majeurs, mais aussi des J-RPG, il s’inspire beaucoup de jeux comme Persona sur la narration et c’est bien là, le problème. Avertissement d’entrée et comme à chaque fois, je préviens. Le jeu ne dispose pas de traduction française, il n’est disponible qu’en anglais.

Le jeu est atypique au niveau de son histoire, c’est un subtil mélange d’amitié et de magie qui vous attend dans le jeu. On y incarne Ao qui vient suivre des cours d’été dans un établissement. Avant d’arriver, elle s’aperçoit de la disparition de son téléphone, fais demi-tour et là, Blackout total, elle se réveille au lycée, complètement vide, sauf trois autres jeunes filles qui s’avère être toutes amnésiques.

L’histoire débute donc dans une réalité parallèle, nommée Faraway et à vous d’en sortir en explorant le monde… Pleins de surprises vous attendent.

Techniquement décevant, mais...

Le jeu, de mon point de vue est assez dépassé au niveau technique pure, il est assez simple graphiquement. Il est décevant de ce point. Mais la totalité de la direction artistique, colorée, est vraiment superbe et cela rattrape vraiment les différentes lacunes techniques.

La direction artistique proposée dans ce second épisode est vraiment bien recherchée, les décors pétillent. On se retrouve dans des environnements vraiment inspiré et qui apporte de la couleur au jeu.

Chaque décor nous invite au voyage et surtout d’en savoir plus sur la destinée de nos héroïnes. Les environnements sont inspirés de décors japonais et renforce l’immersion.

Toute cette progression est rythmée avec une jolie bande-son. Elle est entrainante et bien choisie, pas de fausses notes de ce côté-là.

Je l’ai déjà signalé, le jeu est tout en anglais. C’est un sacré point faible, beaucoup de dialogues. On se croirait par moment dans Persona, et cela sera rédhibitoire pour certains.

Gameplay classique !

Niveau gameplay en combats, on va le dire tout de suite, c’est du classique, dans la continuité du premier opus. Les combats gagnent quand même en dynamisme. Le jeu est pas si facile que ça, plus dur que le premier opus, c’est certain.

Vous allez explorer différentes zones dans le jeu, toutes peuplées de démons. Vos personnages, à l’instar d’une Magical Girl, vont pouvoir se transformer grâce à des bagues. Cela va vous permettre d’affronter les ennemis les plus coriaces avec de puissantes armes. Voici une vidéo de gameplay.

Le jeu va vous paraître simple au début grâce notamment à la pause active, mais vous allez vite voir que ce n’est pas le cas. La plupart des combats demanderont stratégie et réflexion, surtout contre les boss ou toutes vos techniques seront mises à l’épreuve.

Conclusion

Pour conclure, Blue Reflection : Second Light est un bon J-RPG, l’un des meilleurs de cette année, c’est certain. Une histoire agréable, calme et qui invite au voyage. L’amitié est au cœur du jeu et on s’attache énormément aux personnages. Un jeu, qui dans sa globalité fait le job, un vrai bon jeu de Gust, une série qui se bonifie déjà dès le second épisode. Une belle et longue aventure vous attend.

About Post Author

Nihotaku

Fan de jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans et ma toute première console, la Nintendo Nes. J'ai parcouru toutes les générations depuis, joueurs avant tout, quelle que soit la machine. Fan du Japon et de sa culture, je vous en parle sur ce site.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Previous post Demon Slayer : début de la saison 2
Next post Sorties jeux vidéo au Japon 06/12 – 12/12
%d blogueurs aiment cette page :