Test de F1 Manager 2023 sur PS5

Test de F1 Manager 2023 sur PS5
0 0
Read Time:3 Minute, 5 Second

F1 Manager 2023 est arrivé et aujourd’hui, je vais vous donner mon ressenti sur le jeu.

« Petite brève réalisée avec une version presse Playstation 5 mise à disposition par l’éditeur»

La simulation ultime ?

F1 Manager 2023 se lance avec sa nouvelle itération et après un premier coup d’essai sympathique, il serait temps de passer la vitesse supérieure. F1 Manager 2023 réussit-il à prendre la pole position par rapport à son prédécesseur ?

Description officielle :

F1® Manager 2023 vous donne le contrôle total sur l’écurie de F1® de votre choix, grâce à des fonctionnalités de gestion riches et détaillées, une animation de course raffinée, plus d’authenticité et un tout nouveau mode qui vous permettra de réécrire la saison à votre façon.

Parlons directement, avec ce F1 Manager 2023, vous retrouverez vite vos marques, que ce soit dans les menus ou dans le jeu lui-même en essais et en pleine course. Il n’y a pas énormément d’évolutions sur ce point-là. Graphiquement, il y a du mieux, que ce soit sur les voitures, les circuits ou les infrastructures des écuries.

Le jeu place les joueurs dans le siège du directeur d’écurie, exigeant des décisions stratégiques qui affectent tout. De la gestion des pilotes et du personnel aux choix de pneus et de stratégies en course. Cette complexité ajoute une couche immersive, offrant aux joueurs une expérience de gestion plus riche. Sans oublier les infrastructures de l’écurie, du siège social au secteur aérodynamisme et autres productions de pièces pour faire évoluer ses monoplaces.

Niveau modes de jeu, de circuits sous la licence officielle et de véritables équipes et pilotes de la saison en cours, le jeu offre aux fans de Formule 1 de quoi s’occuper pendant des heures. Il y a quelques nouveautés comme le RACE REPLAY grâce auquel il est possible de refaire l’histoire en rejouant un événement précis de la saison en cours.

On peux également changer d’écurie dorénavant au cours de la carrière. La difficulté du jeu est rehaussée que ce soit en qualifications et en course. Il y a bien sûr les ajouts des nouveaux formats des qualifications et les courses SPRINT.

On notera une amélioration de l’intelligence artificielle des pilotes et aux comportements en course. Il reste des moments où les actions des concurrents semblent un peu irréalistes, ce qui peut frustrer les joueurs à la recherche d’une expérience de course authentique. Perfectible, mais en progrès !

J’aimerais parler des courses maintenant, la gestion est toujours aussi simple et toujours bien adaptée à la manette sur consoles. Il y a toujours la possibilité d’accélérer les courses entre nos directives « accélérer, surveiller les gommes, DRS, ERS etc… », chose que les puristes ne feront peut-être pas, mais il faut reconnaître que les courses peuvent être longues, surtout quand il ne se passe pas grand-chose, comme en vrai en fait !

Conclusion : 7/10

Nouveau système d’appréciation via la couleur du cadre de la CONCLUSION:

Bleu « Chef d’œuvre : notes 9 & 10 »

Vert « Très bon jeu : notes 7 & 8 »

Orange « Jeu moyen : notes 4, 5 & 6 »

Rouge « Mauvais jeu : notes 0, 1, 2 & 3 ».

En fin de compte, F1 Manager 2023 offre une bonne expérience de gestion de Formule 1 solide et immersive, mais il reste encore des domaines où des améliorations sont nécessaires pour que le jeu atteigne pleinement la ligne d’arrivée.

C’est le seul jeu de gestion de Formule 1 actuellement, avec licences officielles, et ce serait dommage de le bouder. Il ravira les fans de ce sport et ceux qui ont aimé le premier opus.

Toutes les dernières informations jeux vidéo sont ici !

About Post Author

Nihotaku

Fan de jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans et ma toute première console, la Nintendo Nes. J'ai parcouru toutes les générations depuis, joueurs avant tout, quelle que soit la machine. Fan du Japon et de sa culture, je vous en parle sur ce site.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Nihotaku

Fan de jeux vidéo depuis l'âge de 5 ans et ma toute première console, la Nintendo Nes. J'ai parcouru toutes les générations depuis, joueurs avant tout, quelle que soit la machine. Fan du Japon et de sa culture, je vous en parle sur ce site.

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire